Beauté

Roaccutane : bilan final après 10 mois de traitement

3 janvier 2017
- 39 commentaires

roaccutane bilan final

Je n’arrive pas à réaliser : mon traitement contre l’acné vient tout juste de se terminer. Dix mois de cure – pratiquement toute l’année 2016. Je ne reviendrai pas en détails sur les raisons qui m’ont poussée à me lancer dans ce traitement lourd, puisque tout est expliqué dans cet article. En quelques mots tout de même : je souffrais d’une acné rétentionnelle (prédominance de microkystes) depuis plusieurs années, persistante et réfractaire aux traitements (naturels ou non). Quelles que soient mes habitudes de vie, cette fichue acné n’en faisait qu’à sa tête et j’en étais venue à ne plus supporter mon reflet dans le miroir. A contre cœur, j’ai donc décidé, avec ma dermatologue, de tenter un traitement à base d’isotrétinoïne par voie orale. C’était en février dernier et j’ai pris récemment mon tout dernier cachet.

En cours de traitement, j’ai déjà fait plusieurs bilans que vous pouvez retrouver ici :

Après 1 mois de traitement
Après 2 mois de traitement
Après 3 mois de traitement
Après 6 mois de traitement

Cette fois-ci, je vous propose un bilan un peu plus « global ». Il s’agit simplement de vous faire part de mon ressenti et de ma propre expérience. Si vous pensez avoir besoin de ce traitement, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé, qui saura vous aiguiller.

La disparition de l’acné, oui…

La prise de Roaccutane a été radicale pour me débarrasser de l’acné. Dès le premier mois, ma peau a été complètement lissée. Je n’ai subi aucune poussée de boutons désagréable et j’ai globalement constaté une amélioration de ma peau de jour en jour. Après des années à déprimer à l’apparition de chaque nouveau bouton, ce fut un vrai soulagement de ne plus avoir à angoisser devant le miroir. Au lieu de mes soins purifiants et cicatrisants habituels, je pouvais enfin utiliser de simples soins hydratants et cocooning.

Avec les semaines, je me suis habituée à cette nouvelle peau, au grain resserré. C’est tout un nouvel apprentissage qui demande un peu de temps. En tous cas, j’avais vraiment besoin de cette trêve dans ma lutte contre l’acné. Le traitement m’aura au moins apporté ce soulagement là.

… Mais à quel prix ?

roaccutane bilan final

Même si mon organisme a globalement bien toléré le traitement, cela a été éprouvant psychologiquement. Non, je n’ai pas connu de phase de déprime et mon moral a été plutôt constant. Par contre, j’ai souffert d’une très grande fatigue physique pendant ces 10 mois. Cela a été très difficile à concilier avec mon travail (assez prenant et fatigant). Je me sentais épuisée 100% du temps, ralentie… Et cela a été source d’une grande frustration.

Me réveiller le matin me demandait de plus en plus d’efforts. J’étais si fatiguée que les tâches quotidiennes banales pouvaient ressembler à des montagnes à gravir.

J’ai reporté beaucoup de séances de sport et j’étais très déçue de ne pas réussir à tenir le moindre planning. Au fil des mois, je me suis mise à ne plus supporter cette fatigue et l’idée d’abandonner mon traitement en cours de route m’a clairement traversé l’esprit plusieurs fois. A cause de la frustration de perdre mes journées et mon temps libre, je suis même devenue un peu plus irritable, par périodes.

J’ai vraiment senti que le traitement affectait mon physique et que mon corps « le sentait passer ». Par exemple, je suis tombée malade à plusieurs reprises (3 ou 4) pendant la cure, alors que cela ne m’arrive pratiquement jamais en temps normal. Ces derniers temps, j’ai enchaîné les rhumes et les petites baisses de forme, jusqu’à tomber complètement malade la semaine précédant Noël, avec arrêt de travail à la clé. Je ne peux pas croire que le traitement n’ait pas joué un rôle.

A côté de la fatigue, les autres effets secondaires ne m’ont pas paru insurmontables. J’ai certes souffert de petites douleurs dorsales et de sécheresse (oculaire, cutanée) mais ces désagréments étaient supportables. Par contre, psychologiquement, le traitement est devenu de plus en plus dur à supporter et j’ai fini par attendre la fin de ma cure avec une grande impatience.

Après le traitement

J’ai arrêté le traitement il y a une quinzaine de jours. Les effets secondaires sont donc encore un peu présents et commencent progressivement à disparaître. Je ne m’attends pas à ce que la fatigue s’envole comme par magie et je pense qu’il faudra quelques semaines pour que mon corps se remette complètement de la cure. Il me reste une dernière prise de sang à faire et un dernier contrôle avec ma dermatologue et puis… Il ne me restera plus qu’à croiser les doigts pour que je ne rechute pas !

En effet, on compte entre 70 et 80% de guérison après une seule cure, donc entre 20 et 30% de rechutes. Souvent, l’acné ne réapparaît pas avec la même intensité qu’avant mais pour les moins chanceux, une deuxième cure peut s’avérer nécessaire.

La récidive est ce que je crains le plus. Avoir fait tout cela « pour rien »… Je n’ose pas l’imaginer. J’essaie donc de ne pas trop me focaliser là dessus. Pour mettre plus de chances de mon côté, je me cantonne à une routine très minimaliste, avec des soins ciblés. J’ai également pour projet de me passer de fond de teint afin de laisser ma peau respirer au maximum.

Si la question se pose un jour de recommencer, je ne pense pas me lancer de nouveau. Pour l’instant, je ne regrette pas d’avoir suivi le traitement, malgré toutes les difficultés. Mais je lui ai donné sa chance. Si cela ne fonctionne pas… eh bien il faudra que je trouve une solution alternative !

Voilà, mon petit carnet de bord Roaccutane s’achève. J’espère que mon témoignage aura permis de vous renseigner, voire de vous rassurer (un peu). Je ferai certainement un dernier article sur l’impact du traitement sur ma pratique sportive, dès que j’aurai pris un peu de recul. Et bien sûr, je suis disponible par commentaire pour discuter du sujet avec vous !

Previous Post Next Post

VOUS AIMEREZ AUSSI...

39 commmentaires

  • Répondre Emilie38 4 janvier 2017 à 10 h 04 min

    Bonjour Astrid,
    je suis ton blog depuis quelques temps et j’apprécie de te lire régulièrement….en ce début d’année je lis ton bilan sur Roaccutane…et je voulais te partager mon expérience par rapport à tes craintes de rechute.
    J’ai fais voilà bientôt une quinzaine d’années (j’ai aujourd’hui 35 ans) un traitement roaccutane…et appris avoir recu la dose max, j’ai été considérée comme faisant partie des 20% de rechute! J’avais que trop bien supporté le traitement…c’est vrai que contrairement à mes amis qui le suivaient aussi, je n’avais presque pas de gênes…mais voilà le résultat.
    Mon acnés n’était pas vraiment parti après ces mois de traitement. J’ai pendant plusieurs années eu des boutons qui revenaient, souvent au grès de mes cycles, avec l’âge cela diminuait mais ma peau restait acnéique.
    Ma première révélation a été voilà à peu près 6-7 ans lorsqu’une esthéticienne m’a dit « mais Emilie à presque 30 ans…ce n’est plus des pommades antiacnéique qu’il faut que tu mettes sur ta peau, mais que tu l’hydrates! »….j’ai alors opté pour des crèmes hydratantes en suivant ses conseils..phyt’s, St Gervais, etc…et les résultats ont en effet été notables. Puis j’ai lu le layering des japonaises voilà un peu plus de 2 ans…et voilà ma deuxième révélation! J’ai arrêté tous les masques, et autres crèmes des grandes marques pour n’utiliser que des produits naturels et des masques que je fais moi-même. Le matin c’est nettoyage à l’eau claire puis mélange eau de rose et eau de fleur d’oranger et émulsion aloe vera / huile de jojoba. Et avec tout ca..presque plus jamais de boutons, si jamais y en a un qui pointe son nez, j’ajoute une goutte d’huile essentielle de tea tree dans mon émulsion.
    Voilà…je te souhaite pleins de bonnes choses pour cette nouvelle année, de la joie, de l’amour, des rires et de multiples petits rien qui font plaisirs au quotidien! et surtout j’espère que ce message te donnera tout espoir même si tu vois encore quelques boutons pointer.
    Au plaisir de te lire
    Emilie

    • Répondre Rhapsody in Green 8 janvier 2017 à 23 h 17 min

      Coucou Emilie ! Je te remercie pour ton témoignage, qui me donne malgré tout un peu d’espoir 😉 N’utiliser que des soins naturels et minimalistes n’a pas été suffisant pour éradiquer mon acné avant Roaccutane, mais j’espère vraiment que cela suffira par la suite pour maintenir ma peau saine. Une très belle année à toi également !

      • Répondre Servane 12 avril 2017 à 19 h 49 min

        Je me reconnais pas mal dans tes témoignages. J’ai pris Curacné pendant 6 mois et j’ai terminé la cure début mars.
        J’ai, comme toi, peur de la rechute ^^
        Justement, je voulais savoir quelle routine nettoyage/soins as tu maintenant que tu as arreté ?

        Bisous 🙂

  • Répondre Mo. 4 janvier 2017 à 10 h 37 min

    Ayant moi aussi des problèmes d’acné, ma dermatologue m’a conseillé de faire ce traitement et j’ai refusé, j’avais trop peur… En fait, je ne pense pas être prête psychologiquement à subir un traitement aussi lourd que celui-là. Quand je lis ton article (évidemment, nous ne réagissons pas tous de la même maniére aux effets du produit), ça me conforte encore plus dans mon idée ! Je te trouve bien courageuse 🙂
    Du coup, pour le moment, je suis en plein traitement antibiotique de Tétralysal. Peut-être moins radical mais j’ai l’impression que mes cicatrices s’atténuent petit à petit et que j’ai de moins en moins de microkystes… A voir sur la fin du traitement ! :
    Merci pour le partage de ton expérience dans tous les cas !!

    • Répondre Rhapsody in Green 8 janvier 2017 à 23 h 19 min

      J’ai eu également Tétralysal lors de mes premiers rendez-vous chez le dermatologue : j’ai eu une amélioration temporaire mais l’acné est revenue assez rapidement après. Je suis contente de lire que tes microkystes disparaissent en tous cas (cette forme d’acné est vraiment tenace !) Pour Roaccutane effectivement c’est un traitement beaucoup plus costaud, à n’essayer que lorsque tous les autres traitements n’ont pas fonctionné. Bon courage en tous cas !! Bisous

  • Répondre Blue Althea 4 janvier 2017 à 14 h 23 min

    Hey !
    J’ai suivis tout ton traitement avec Roaccutane et je peut te dire que tu as du courage, je n’ai jamais eu de grand problème de peau mais ma sœur oui et je comprend ton ressenti, j’espère de tout cœur que ton acné ne revienne pas, peut tu partager avec nous ta routine minimaliste post roaccutane ? Bonne année à toi, reprend vite la forme et ne te décourage jamais !
    Des bisous
    Blue Althea

    • Répondre Rhapsody in Green 8 janvier 2017 à 23 h 19 min

      Avec plaisir pour parler de ma routine du moment ! C’est prévu pour bientôt normalement 🙂

  • Répondre Diana 5 janvier 2017 à 11 h 22 min

    Bonjour!!!

    Je saut le pas et je commence mon traitement aujourd’hui, je me dis qu’il faut bien mettre toutes les chances de son côté. Je sais d’ores et déjà que ça ne sera pas un long fleuve tranquille mais faut oser..

    Je croise les doigts!!

    Merci pour ton témoignage, ça m’a permis de rendre compte que ce n’est pas la « mort » non plus 🙂

    À bientôt !!

    • Répondre Rhapsody in Green 8 janvier 2017 à 23 h 20 min

      Bon courage pour le traitement !! J’espère que tout va bien se passer pour toi !

  • Répondre Anne-Sophie 5 janvier 2017 à 16 h 25 min

    Bonjour!
    j’ai moi aussi été sous traitement roaccutane il y a maintenant 3-4 ans, le traitement s’était bien passé, peu d’effets secondaires à part une peau + lèvres constamment sèches. Je l’ai arrêté après avoir moi aussi reçu la dose maximale et je pensais être enfin débarrasser de l’acné…. Au bout de 4-6 mois les boutons sont revenus pas en aussi grande quantité mais il y en avait toujours 4-6 qui étaient toujours présent. en soit ce n’est rien comparé à ce que j’ai pu avoir mais…. mer** quoi j’avais fait roaccutane… autant vous dire que j’étais dégoûtée. Au niveau des soins je faisais gommage + masque 1 fois par semaine maximum, pas de maquillage, nettoyage matin et soir puis hydratation/nutrition de la peau, tout en faisant attention à utiliser des produits doux qui ne décapent surtout pas ma peau (soit aucuns produits qui est dit contre l’acné) jusqu’à ce que cet été je comprenne enfin pourquoi les boutons persistaient: Roaccutane est un traitement très lourd qui m’a énormément énormément fragilisé la peau, même les gommages/masques/nettoyants les plus doux du monde me donnent des boutons parce que rien que le fait de nettoyer ma peau l’agresse et donc me donne des boutons. Du coup maintenant je ne fais plus de masque ni de gommage simple nettoyage de la peau matin et soir : je me mets d’abord de l’huile végétale d’avocat ou de jojoba sur le visage comme pour me démaquiller même si je me maquille rarement et ensuite j’utilise un nettoyant doux (en ce moment c’est du rhassoul que j’utilise simplement pour nettoyer cest à dire que je ne le laisse pas poser). Ce qui change littéralement ma peau c’est de faire comme un premier nettoyage avec de l’huile parce que l’huile va permettre de protéger la peau du nettoyage qui va suivre (quelque soit le nettoyant que j’utilise si je ne fais pas cette première étape = boutons) . Ensuite aloe vera pour hydrater et huile de jojoba pour nourrir et c’est tout. Bon après j’ai toujours un ou deux boutons pendant la mauvaise période du mois mais ça… je pense pas qu’on puisse y faire grand chose.
    Désolé pour ce long pavé mais j’ai quand même mis un peu moins de 3 ans à me rendre compte que mes boutons de post roaccutane étaient simplement la conséquence d’une peau hyper fragile causé par le traitement alors si je peux faire gagner du temps à d’autres ^^ et avec le recul je pense que beaucoup de gens qui ont fait le traitement roaccutane minimise l’impact de ce traitement sur leur peau même des années après le traitement et moi la première je n’avais pas l’impression d’avoir la peau plus fragile qu’avant le traitement mais en faite si…
    Gros bisous
    Anne-sophie

    • Répondre Emilie38 6 janvier 2017 à 9 h 42 min

      Bonjour Anne Sophie….entre moi pavé et ton pavé..je vois qu’on arrive finalement à la même conclusion..routine aloe vera+huile de jojoba! 🙂

      • Répondre Anne-Sophie 9 janvier 2017 à 11 h 25 min

        Bonjour Émilie et oui même routine j’ai presque envie de dire que c’est la base pour notre type de peau 😉

    • Répondre Rhapsody in Green 8 janvier 2017 à 23 h 22 min

      Coucou Anne-Sophie,
      Merci pour ton témoignage, qui me conforte beaucoup dans mon idée. A savoir, qu’une peau acnéique est une peau sensible, qu’il ne faut pas agresser. En tous cas je prends note de tes conseils et de ta routine, je vais vraiment attendre avant d’oser refaire des gommages, masques etc… Côté nettoyage pour moi c’est le soir uniquement, avec un baume démaquillant très doux. Les produits naturels continuent de faire partie de mes favoris en tous cas. Bisous !

      • Répondre Anne-Sophie 9 janvier 2017 à 11 h 33 min

        De rien, contente de savoir que ça peut t’aider. Gros bisous !

  • Répondre Celine 12 janvier 2017 à 16 h 19 min

    Merci beaucoup pour tout ce partage sur roac, je le prend en ce moment et comment dire.. Je n’ai jamais eu autant de boutons de toute ma vie !!! Même au début du traitement j’avais quelques kystes en bas du visage mais là c’est l’apocalypse ^^ je prend mon mal en patience et me dis que tout sort pr ne pas revenir après ^^. Je voulais te demander, as tu arrêté la pilule après le traitement ? J’ai vraiment envie de l’arrêter après mais tellement peur d’avoir un dérèglement hormonale qui me donne une tonne de boutons.. ça m’angoisse tellement déjà !

    • Répondre Rhapsody in Green 16 janvier 2017 à 11 h 53 min

      Salut Céline, il parait qu’une poussée de boutons est fréquente en début de traitement ! Courage, tu devrais rapidement retrouver une peau lisse 🙂

      Je ne prends plus la pilule depuis plusieurs années. Je préfère une contraception non hormonale (le stérilet au cuivre). Je pense en reparler sur le blog prochainement d’ailleurs. Bon courage !

      • Répondre Celine 18 janvier 2017 à 13 h 37 min

        Oui j’ai déjà une légère amélioration 🙂 oui ça m’intéresse beaucoup ton future article !
        Merci continue comme ça ton bloc est super 🙂

  • Répondre Cyril 13 janvier 2017 à 21 h 25 min

    Ravi de voir que tu as aussi terminé le traitement. J’ai arrêté le mien il y a un peu plus d’un mois. Pour l’instant, ça va même si mes lèvres ne sont pas encore complétement remises !! A voir dans les prochains mois mais je ne repartirai pas dans ce traitement une fois de plus.
    Je vais juste me procurer une crème à base d’aloé-véra qui est plutôt efficace lors de l’apparition de nouveaux boutons.

    • Répondre Rhapsody in Green 16 janvier 2017 à 11 h 54 min

      Hello Cyril, contente de lire que tu as fini le traitement également ! Moi aussi j’ai encore les lèvres, la peau et les yeux un peu secs… Mais rien de trop gênant, je me sens quand même mieux maintenant que c’est fini !

  • Répondre vio 2 février 2017 à 16 h 25 min

    Bonjour
    Merci pour ton article très intéressant sur roaccutane.. j’ai commencé le traitement il y a 3 mois maintenant.. et j’avoue être en pleine phase de réflexion : je l’arrête? Je continue?
    J’ai pas mal d’effets secondaires depuis un mois qui commencent à être durs à supporter… migraine ophtalmique, douleurs articulaires notamment à la mâchoire (comme une rage de dents..) et beaucoup de fatigue.. mais ça aussi parce que je travaille et je suis devenue maman… j’ai aussi quelques sécheresses des lèvres et de la peau mais ça c’est supportable.. as tu eu toi aussi ce genres de symptômes? Et se sont ils estompés? Car j’avoue que la migraine devient difficilement supportable.. surtout quand on doit gérer bébé.. enfin bref je trouve qu’il y a un net résultat sur ma peau qui était bourré de micro kystes aussi.. Malgré quelques boutons encore virulents , c’est pas mal.. mais à quel prix ? J’ai l’impression de devenir une de ses personnes avec toujours un « pet de travers » si je peux me permettre l expression 🙂 et qui ne se sent jamais en forme… vivement la fin quand même….

    • Répondre Rhapsody in Green 6 février 2017 à 10 h 36 min

      Coucou,
      Merci pour ton partage d’expérience. Effectivement, le traitement n’est pas toujours facile à vivre… Pour être honnête, j’ai également eu quelques effets secondaires, surtout au niveau de la fatigue (très difficile à vivre) et la sécheresse oculaire (des douleurs importantes au milieu de la nuit lorsque j’ouvrais les yeux – heureusement ça ne durait que quelques secondes). Pour autant, je ne regrette pas la prise de ce médicament car j’ai enfin retrouvé une peau saine après toutes ces années de galère…

      Le traitement est long, mais tu en as déjà fait un bon chemin ! Si tu arrêtes trop tôt, tu risques d’avoir fait tout cela « pour rien », à toi de bien peser le pour et le contre 🙂 Mais ce n’est pas facile. Pour tes migraines ophtalmiques, j’en souffre aussi (même si cela fait plusieurs mois que je suis tranquille, étonnamment… !!). J’ai écrit un article dessus, n’hésite pas à le consulter pour avoir quelques pistes. Bon courage !!

  • Répondre Quakmayer 18 février 2017 à 1 h 32 min

    Bonjour,
    J’ai lu tes differents posts sur ton experience du roaccutane ainsi que les commentaires. Je pense que tu peux être de bon conseil car tu a « vécue » ce traitement.
    Je suis un homme de 37 ans et depuis 1 an, sans raison, ma peau est devenue EXCESSIVEMENT grasse. Comme si on avait versé de l’huile d’olive sur mon front, mon nez et juste en dessous des pommettes. J’ai vu X dermatos, même un endocrinologue (bilan testo), un gastro (fibroscopie!) pour voir si ça ne venais pas de l’estomac. J’ai depensé des centaines d’€ dans des cremes, gel nettoyant, ne me lave le visage qu’avec de l’eau minerale la plus douce possible, avec le ph le plus neutre possible. Oui j’ai acheté des kit pour tester la dureté de l’eau et le ph des solutions liquides! Toutes les cremes hydratantes ou matifiantes sont testées. Mais rien n’y fait… 40min apres m’etre lavé, l’usine a sebum se relance. Devant le miroir en regardant de prés je vois les gouttes de sebum dans chaques pores de mon nez et de mon front (désolé ;-(
    Je ne sais pas pourquoi ma peau est devenue dingue comme ça, ça me rend fou et ça m’empeche d’avoir un quotidien « normal ». J’ai même était en arret de travail une semaine car je suis completement miné par ce probleme.
    Je n’ai pas vraiment de boutons, bien qu’a force d’etre grasse ma peau en produit quelque un balèze. J’ai plus une peau un peu granuleuse et des pores assez visibles. J’ai, bien sûr eu tous les traitements depuis un an. Tolexine, differine, etc… rien n’y fait, aucun changement.
    N’en pouvant plus j’ai donc été voir un nouveau dermato que l’on m’a conseillé.
    Et l’a il prend le temps de m’ecouter et il me dit que le seul medicament qui agit sur les glandes sebacees c’est le roacc.
    Bon je n’etais pas chaud, mais il m’a rassuré en me disant que le dosage qu’il allait me donner serait minime et que si effets secondaires il y a ce serait minime aussi.
    Donc 10mg par jour.
    Les premieres semaines, as-tu constatée que ta peau etait beaucoup moins grasse? (parcequ’aucun traitement n’a pour l’instant empêché ma peau d’etre grasse, aucun)
    J’ai un produit pour hydrater le visage le matin mais est-ce que c’est suffisant ou tu t’hydrater la soir aussi?
    Bref, je suis plein de questions mais ça me travail beaucoup vu la reputation du médoc.
    Merci le recit de ton experience et pour tes reponses au differents commentaires

    • Répondre Rhapsody in Green 21 février 2017 à 18 h 30 min

      Bonjour,
      J’ai bien lu ton témoignage et je compatis à ton histoire pas très drôle. J’ai également eu la peau grasse par périodes et je sais que ça peut être l’enfer… Effectivement, si tous les traitements classiques n’ont pas fonctionné, Roaccutane peut être indiqué car il va supprimer complètement la production de sébum. Par contre, il n’agit pas sur la cause primaire de l’hyperséborrhée… Essaie de voir si quelque chose n’a pas changé dans ton environnement (stress ? pollution ? alimentation ? …) car les symptômes ont un petit risque de revenir à l’arrêt du traitement.

      De mon côté, je suis repassée à une routine toute simple, avec hydratation 1 à 2 fois par jour avec soit une crème hydratante bio, soit un sérum ou une huile végétale. Bon courage !

  • Répondre Qwakmayer 22 février 2017 à 17 h 49 min

    Merci pour ta reponse. J’éspère que ça fonctionnera pour moi.

  • Répondre Aki 4 mars 2017 à 19 h 52 min

    Coucou 🙂 Je suis tellement contente pour toi, quel bonheur d’avoir enfin battu cet acné… J’en ai également (depuis 6ans, j’en ai 17 actuellement) et depuis plusieurs mois, j’ai 90% de microkystes.. Une horreur, un vrai cercle vicieux. Je suis entrain d’arriver à bout de toute les possibilité de traitements naturels ou non comme toi, et Curacné va être ma seule alternative je crois…
    J’ai quelque questions : Quels produit utilisais tu durant le traitement ? (Niveau crème hydratante, nettoyant…). Actuellement j’ai utilisé depuis cet été une crème « normal » le matin et l’huile de jojoba le soir, mais mon dermato me la déconseille maintenant hum… Donc le soir aucun hydratant d’après lui, juste la crème contre l’acné (locacid)
    Je vais essayer ce qu’il me dit, qui sait peut être qu’il a raison… Même si cette huile (je pense pour les personnes sans acné est génial, tout comme l’aloé)
    Enfin voilà, là c’est surtout la question de quelle routine (crèmes etc) prendre durant le traitement :/
    Merci d’avance, vraiment !
    Bisou

    • Répondre Rhapsody in Green 13 mars 2017 à 12 h 37 min

      Bonjour !
      Pendant le traitement, j’utilisais des produits bios et très doux : notamment la crème de jour Pai Skincare pour peaux sèches et des baumes nettoyants (le dernier en date est celui de De Mamiel mais mon précédent était moins cher et venait de l’e-shop Lovelula) 🙂

      Le tout c’est de ne pas vouloir en faire trop et de bien rester à l’écoute de sa peau. Je ne l’ai pas non plus surchargée de soins hydratants car elle n’était pas si sèche que ça. Bon courage ! Bises

  • Répondre sonorieta 22 mars 2017 à 16 h 25 min

    Bonjour!

    Je suis tombée sur votre article que j’ai trouvé très intéressant.J’ai 27 ans et je suis en plein dans ma deuxième cure Roaccutane.
    J’ai toujours, toujours (malheureusement) eu de l’acné. Mon acné n’est pas si horrible en soi, mais ma peau a toujours été rouge et grasse. J’ai pris le premier traitement au lycée , il y a à peu près 10 ans et j’ai été tranquille pendant quelques temps mais rien n’y fait les boutons sont revenus sur le visage. Par contre ma première cure m’a énormément aidé pour mon dos car dès le début de ma première cure, je n’ai plus eu un seul bouton dans cette zone.
    Par contre j’ai traîné entre mes deux cures et j’utilisais toujours des crèmes anti acné qui au fur et à mesure, sans que je m’en apercoive ont vraiment abimé ma peau. Aujourd’hui j’ai arrêté toutes ces crèmes et j’hydrate seulement.

    Par contre je suis en ce moment en plein dans ma deuxième cure, qui éradique les boutons mais ne me permettra d’effacer cicatrices et marques… ( c’est un autre problème) et je suis extrêmement fatiguée!!

    Je cours, habituellement 3 fois par semaine et la je suis si fatiguée que j’en perd le gout de courir. Même alors que le printemps revient !! Alors que j’adore sortir courir !! Je suis en préparation de semi marathon et je me demande si j’arriverais à venir à gout de mon entrainement, tellement je me traîne. pourtant je ne veut pas démordre et je veux tenir ces courses de printemps. Du coup je cherche le juste milieu entre repos et course, ce qui m’est difficile !! Car en plus pour surpasser ma fatigue j’ai tendance à manger plus et … à prendre du poids de ce fait..

    Je vois que tu as réussi à passer à delà de ta fatigue pour courir pendant le traitement donc je me dis que je peux aussi le faire.
    En tout cas merci pour ton témoignage qui ma permis de comprendre que ma fatigue est peut être liée au traitement, car je n’y avais pas pensé avant !!

    Bonne journée

    • Répondre Rhapsody in Green 1 avril 2017 à 15 h 53 min

      Coucou !
      Désolée pour ma réponse un peu tardive. Tu as du courage de te lancer dans une deuxième cure de Roaccutane – et beaucoup de persévérance pour t’accrocher à aller faire du sport malgré tout ! En effet pour moi cela a été difficile aussi : énormément de fatigue. J’ai quand même pu préparer un semi-marathon correctement, mais c’est aussi grâce à mes 2 mois de chômage pendant lesquels j’ai réussi à me reposer un peu quand même. Au final, même si c’était très dur de se motiver à aller courir, c’était aussi pour moi le seul moyen de retrouver un peu d’énergie !

      Si tu es gourmande (comme moi !), n’hésite pas à manger à ta faim, sans culpabiliser… En privilégiant les aliments naturels, non transformés, complets, afin de de ne pas perdre de poids. Mais surtout je te souhaite beaucoup de courage, ne lâche rien ! Bises !

  • Répondre Aurelia 3 avril 2017 à 22 h 18 min

    Hello Astrid,
    Je te souhaite de tout coeur de ne pas avoir de rechute. Le Roaccutane est vraiment une sacrée saleté. Je n’ai pas fait une, ni deux, mais 3 cures de roaccutane, dont une de quasiment 2 ans. Mon acné n’a jamais été très intense, mais il était sacrément coriace, localisé sur le front, et ne partait pas malgré tous les traitements. Mais à quel prix comme tu dis? J’ai arrêté mon traitement lorsque j’ai commencé à perdre mes cheveux par poignée. Ca m’a vraiment fait flipper, et heureusement, l’acné n’est pas revenu…. du moins c’est ce que je pensais. Jusqu’à ce que j’arrête la pilule. et alors là, moi qui me pensais à l’abri, l’acné est revenu puissance 1000, à des endroits improbables où je n’en avais jamais eu avant (cou, menton). C’était pire que mon acné d’adolescence, à tel point qu’on m’a demandé si j’avais la varicelle (véridique!) Tout ça pour dire que même si tu n’as pas de rechute maintenant mais que tu es sous pilule ou contraception hormonale (puisque généralement roacutane est prescrit avec un contraceptif), fais attention à ce que cela ne soit pas un facteur de rechute (si ça t’intéresse d’avoir plus de détails sur mon expérience avec roaccutane, j’en parle ici: http://www.la-carotte-masquee.com/en-finir-avec-acne/).
    Bon courage à toi!
    Aurélia

    • Répondre Rhapsody in Green 12 juin 2017 à 10 h 43 min

      Hello Aurelia,
      Je te réponds avec beaucoup, beaucoup de retard. Ouille, trois cures de Roaccutane ! Je crois que je n’aurais jamais le courage d’en recommencer une deuxième, pour ma part… Très impressionnant pour ta perte de cheveux, j’espère que tout est redevenu dans l’ordre

      Pour ma part, je ne prends plus la pilule depuis 5 ans, donc si rechute il y a, ce ne sera pas à cause d’elle ! Elle m’a déjà causé bien assez de soucis comme cela 🙂

      Merci d’avoir pris le temps de commenter en tous cas ! Bises !

  • Répondre Dalila 3 mai 2017 à 17 h 28 min

    Bonjour,

    j’ai apprécié ton partage d’expérience. cela me motive je suis également sous traitement curracné. Je voulais savoir est ce que après 4 mois de fin de traitement est ce que tu as eu une rechute ?

    • Répondre Rhapsody in Green 12 juin 2017 à 10 h 40 min

      Bonjour !
      Désolée pour ma réponse très tardive. Six mois après la fin du traitement, je n’ai eu aucune rechute. Je continue de croiser très fort les doigts !

  • Répondre manou 29 juin 2017 à 9 h 25 min

    Bonjour Astrid,

    Maintenant que tu as arrêté Roaccutane depuis quelques temps, peux-tu me dire si tu t’es exposée au soleil depuis ? Ta peau est-elle redevenue plus épaisse ou toujours fine due au Roaccutane ?
    Prends-tu plus facilement des coups de soleil ?
    Et concernant la sécheresse de tes yeux et ta fatigue, ça va mieux ?

    Je te remercie 🙂

    • Répondre Rhapsody in Green 5 juillet 2017 à 8 h 35 min

      Bonjour !
      Oui je me suis exposée au soleil, mais en faisant attention (plutôt les heures de fin de journée, pas d’exposition directe au beau milieu de l’après-midi). J’ai bronzé assez facilement, sans attraper de coups de soleil. Et je dirais que ma peau a retrouvé son épaisseur habituelle, je ne la trouve pas spécialement plus agressée qu’avant. Pour la fatigue, ça va mieux, même si ça a mis le temps. Et pour la sécheresse des yeux ça va mieux aussi, c’est revenu pratiquement comme avant. Mais j’ai gardé les yeux secs pendant bien 3 mois après l’arrêt du traitement ! Bonne journée 🙂

  • Répondre lou 13 août 2017 à 23 h 35 min

    bonsoir , merci de cet article, ce blug complet ,,, je suis maman de deux enfants avec ablation de l’uterus.. une acné de type kystique , et peut etre de la rosacée , ma premiere cure il y a quatre ans a durer 1 mois a 20mg …. aujourdhui je dois en reprendre une je suis a 7jours et je suis deprimee car rien ne bouge , on dit que la patience est le maitre mot de ce traitement…. j’avais oublier. merci de votre temoignage ca aide beaucoup …

    • Répondre Rhapsody in Green 18 août 2017 à 13 h 19 min

      Bonjour,
      Le traitement met du temps à agir, souvent les vraies améliorations se voient après deux mois au moins. Bon courage, je sais que c’est un mauvais moment à passer…

  • Répondre uelf 6 septembre 2017 à 19 h 20 min

    Alors voila, j’ai suivi tout les « petits » traitements (tetralysal ..) et j’arrive au point que je vais commencer le roaccutane la semaine prochaine, je suis nerveuse a propos du traitement et de ses lourdes consequences, j’ai eu la mauvaise idée de lire des bilans de gens a qui ça n’avait apporter que du malheur .. Mais ton texte donne un meu plus de courage !!
    Merci

    • Répondre Rhapsody in Green 11 septembre 2017 à 13 h 31 min

      Coucou, c’est vrai que sur Internet on trouve beaucoup de témoignages qui font un peu peur… Mais c’est justement parce que les gens ont plus tendance à parler de leurs mauvaises expériences que de leurs bonnes… N’hésite pas à bien discuter avec ton dermato ! Chacun réagit différemment, j’espère que cela se passera bien pour toi. Bon courage !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Pseudo :

    Email :

    Ton blog :