Cuisine, Lifestyle

Bienvenue dans ma cuisine écolo

31 janvier 2018
- 8 commentaires

astuces écolo pour la cuisine

La cuisine est la pièce de la maison dans laquelle je passe le plus de temps, après le salon. Je ne suis pourtant pas une grande cuisinière, mais j’apprécie prendre soin de moi par le biais de la nourriture. Je trouve que c’est également l’endroit le plus vivant de la maison. Celui qui en dit le plus sur ses propriétaires, sur leur mode de vie.

Cela faisait très longtemps que j’avais envie de vous emmener chez moi, mais je n’étais pas certaine de la façon dont je souhaitais organiser cela. Finalement, il me semble plus simple de commencer par la porte d’entrée. Et cela tombe bien, ma cuisine se trouve juste derrière. Cette pièce est souvent la première que les visiteurs découvrent. Conviviale, animée, remplie de bonnes odeurs… C’est toujours un plaisir d’y retrouver des amis, ou tout simplement d’y préparer un repas à deux.

Malgré le titre de l’article, je préfère préciser que je ne suis pas la parfaite petite écolo – loin de là ! Je fais beaucoup d’efforts pour limiter mes déchets et consommer responsable, mais il me reste encore beaucoup de chemin à parcourir. J’ai choisi ce titre pour que vous ayez une idée du contenu à suivre, mais ma cuisine n’est pas nécessairement un exemple à suivre à tout prix. Avec ce billet, je souhaite simplement vous inspirer, mais certainement pas donner de leçons.

Une cuisine minimaliste ?

omniblend avis

Après plusieurs phases de désencombrement, je n’ai gardé dans mes placards que ce que j’utilisais vraiment. Étant donné que je cuisine beaucoup et que je ne mange aucun plat préparé, mes placards sont malheureusement restés assez remplis. Je n’aime pas passer des heures à préparer mes repas, donc j’utilise volontiers des accessoires qui me facilitent la vie. Parmi mes indispensables :

  • Mon super-blender : Je possède un blender Omniblend depuis deux ans. Moins cher qu’un Vitamix mais tout aussi robuste, il est garanti 7 ans et ne contient pas de BPA. Je fais tout avec lui : smoothies, soupes, houmous, purées, laits végétaux… Pour avoir possédé auparavant un modèle bas de gamme, la différence est énorme. La texture des préparations n’a rien à voir, sans parler du gain de temps et d’énergie. C’est un vrai allié d’une alimentation santé et je ne peux que vous le recommander.
  • Un autocuiseur à riz : C’est peut-être un gadget pour certains… Mais pour moi, c’est un incontournable. Préparer du riz n’a jamais été aussi facile. Pas besoin de surveiller la cuisson. Je gagne un temps fou et je ne rate plus jamais mon riz. Il fonctionne avec tous types de riz (basmati, thai, riz à sushis)… Je trouve mon modèle plus décevant pour les autres céréales, mais en théorie il est également possible d’y cuire quinoa, boulgour, etc. Il possède également un panier vapeur, pratique pour une double-utilisation.
  • Une bouilloire en inox : Ma bouilloire permet de régler la température de l’eau : indispensable pour se préparer du thé sans bruler les feuilles. Elle sert tous les jours et je me demande encore comment j’ai fait pour vivre sans.
  • Une cafetière : Je ne suis pas une grosse consommatrice de café, mais deux ou trois fois dans la semaine, c’est mon petit plaisir. Je possède actuellement une machine Nespresso, qui a le désavantage de ne fonctionner qu’avec des dosettes. Ce n’est certes pas la manière la plus éco-responsable de consommer du café, mais toutes les capsules sont recyclables, ce qui me console un peu.
  • Un petit robot-hachoir : Pratique pour émincer les légumes et râper les carottes. Je me rends compte quand même que je perds souvent plus de temps à le sortir, à l’utiliser puis à le laver qu’à simplement couper mes légumes à la main. Je suis à la recherche d’une alternative moins encombrante, de type mandoline.
  • Un appareil à gaufres et croque-monsieur : Je ne l’utilise pas quotidiennement, c’est vrai. Mais les croque-monsieur sont quand même rapides à faire, délicieux, et peuvent se décliner à l’infini. Mon amour des gaufres s’exprime également plusieurs fois par an, pour le bonheur de la maisonnée. Et puis l’appareil que je possède est 100% récup’. Il doit avoir 15 ou 20 ans et se porte comme un charme.

J’ai éliminé tous les accessoires gadget, en double ou en plastique. N’hésitez pas à relire mon article sur le minimalisme, où je développe tout en détails.

Pour mes plats, moules et contenants, je privilégie les matières naturelles et peu polluantes, comme le verre, le bois et l’acier inoxidable. Il me reste encore quelques poêles et casseroles en teflon, mais j’ai pour projet de m’en séparer. J’attends d’avoir le budget pour investir dans un set de bonne qualité, 100% inox.

Du retour des courses jusqu’au rangement des aliments

Je fais mes courses de façon à ne générer qu’un minimum de déchets. Je m’étais amusée à concocter tout un guide des courses zéro déchet, que vous pouvez retrouver ici. Si vous n’avez pas envie de (re)lire l’article, il s’agit surtout de privilégier le vrac, de refuser les emballages non nécessaires et d’arriver au marché bien équipée. J’ai toujours plusieurs sacs réutilisables dans ma voiture ou dans mon sac à main, mais également de petits pochons (100% récup’), qui sont bien pratiques pour remplacer les sacs plastique ou même les sacs papier.

astuces écolo pour la cuisine

Une fois rentrée à la maison, je range le tout :

  • Les fruits et certains légumes plus exotiques (patates douces, avocats) sont disposés dans une grande corbeille, qui déborde toujours en début de semaine. Pourtant, tout est englouti en quelques jours… Et nous ne sommes que deux à la maison !
  • Les légumes sont gardés au frais, dans le bas de notre réfrigérateur. J’ai affiché le calendrier des fruits et légumes de saison sur le frigo, de façon à l’avoir toujours sous les yeux. Plutôt pratique lorsque l’on manque d’idées et pour ne pas faire (trop) d’erreurs.
  • Les aliments secs (féculents, graines, noix, céréales, farines…) sont tous disposés dans des bocaux en verre hermétiques. J’ai acheté les miens chez Ikea : ils sont très économiques, solides et plutôt esthétiques. Je sais en un clin d’œil ce que j’ai à disposition.
  • Les oignons, ail et échalotes trouvent leur place dans une petite cagette en bois, qui vient elle aussi de chez Ikea (mais vous pouvez tout à fait en récupérer au marché, même si elles seront moins solides).

astuces écolo pour la cuisine

Cette organisation me permet d’avoir à disposition beaucoup de denrées pour cuisiner. Avec une alimentation végétarienne, j’ai en effet besoin de diversifier mes apports en protéines tout en faisant le plein de vitamines à chaque repas. Beaucoup de céréales et légumineuses se conservent très bien au sec. En achetant en vrac et en grandes quantités, je fais également des économies. De plus en plus de supermarchés conventionnels proposent un rayon bio avec du vrac. N’hésitez pas !

Moins gaspiller et valoriser ses déchets

astuces écolo pour la cuisine

Parmi toutes les pièces de la maison, la cuisine est certainement celle qui génère le plus de déchets. Même si l’on fait attention en amont, il existe des dépenses énergétiques incompressibles (eau, électricité) et des déchets liés aux pertes et aux épluchures des aliments. Avec quelques astuces, il est possible d’alléger un peu le bilan !

Astuces pour réduire sa consommation d’eau et électricité
  • Dégivrer régulièrement son réfrigérateur : évite une surconsommation de 30%
  • Couvrir les casseroles pendant la cuisson : 4 fois moins d’électricité/gaz consommés
  • Brancher plusieurs appareils sur une multiprise, ce qui permet de les éteindre simultanément : 10% d’économies sur la facture d’électricité
  • Ne pas placer de plats encore chauds dans le réfrigérateur
  • Investir dans de l’électroménager de classe A+ à A+++
  • Utiliser le programme éco du lave-vaisselle
  • Repérer les fuites : c’est facile, il suffit de relever le compteur avant d’aller se coucher, puis au lever. Un robinet qui goutte perd en moyenne 120 litres par jour !
  • Investir dans un robinet de cuisine économique avec réduction du débit. Le mitigeur Grohe permet d’économiser 10% d’eau par rapport à un robinet mélangeur classique.
  • Éviter d’utiliser le mode pré-chauffage du four. L’éteindre environ 10 minutes avant de la fin de la cuisson.
  • Ne pas laisser l’eau couler en continu pendant la vaisselle. L’idéal : remplir l’évier à moitié avec de l’eau propre et en profiter pour y laver ses ustensiles.
Valoriser ses déchets

bienvenue dans ma cuisine écolo

Nous jetons de plus en plus de nourriture et pourtant, nous avons rarement l’impression de gâcher. C’est souvent par oubli, par manque de rigueur… Et pourtant, cela représente 20 à 30 kg par personne et par an (dont 7 kg de produits qui n’ont même pas été déballés). Alors vive la bonne vieille liste de courses, qui évite de s’éparpiller entre les rayons et d’acheter plus que nécessaire. Mon astuce ? Éviter de faire ses courses le ventre vide, car on a vite tendance à remplir un peu trop son panier !

Heureusement, les déchets de cuisine peuvent être généralement valorisés. Je vous conseille de lire le livre Les Épluchures de Marie Cochard, qui donne plein de petites recettes donner une seconde vie à ses pelures de légumes, coquilles, fanes etc.

Mais ma façon préférée de valoriser mes déchets reste le compost. Je vis en appartement et je ne possède pas de jardin, alors je m’organise un peu différemment. Je dépose tous mes déchets verts dans une petite poubelle de tri et, environ une fois par semaine, mon amoureux vient les déverser dans le compost présent sur son lieu de travail. Nous donnons aussi régulièrement nos épluchures à nos proches qui possèdent un jardin et des poules.

pancakes vegan fait maison

Pour ceux qui habitent en ville, il existe des alternatives plus urbaines, comme le lombricomposteur d’appartement. De plus en plus, le compost devient une activité collective et de nombreuses communes s’organisent pour poster des composts au pied des immeubles par exemple. Renseignez-vous sur ce qui se fait autour de chez vous.

Au final, l’organisation de ma cuisine est plutôt simple. Je cuisine avec des matières premières, avec pratiquement pas de produits transformés. Je limite grandement la taille de ma poubelle en compostant les déchets verts et en recyclant tout ce qui peut l’être. Je n’ai pour l’instant pas trouvé de recette maison qui me satisfasse pour remplacer mon liquide vaisselle ou ma poudre de lave-vaisselle… Mais j’y travaille ! Et vous, quels sont vos habitudes écolo dans votre cuisine ?

Je vous laisse avec ma toute première vidéo Youtube ! Est-ce que le format vous plaît ?

Article écrit en collaboration avec Isi-Sanitaire

Previous Post Next Post

VOUS AIMEREZ AUSSI...

8 commmentaires

  • Répondre Sophie 3 février 2018 à 10 h 15 min

    Coucou!
    ta petite vidéo est très agréable à regarder, toute douce, avec ton chat à la fin qui se détend sur le radiateur, c’est parfait ! 😀
    Je t’encourage à refaire des vidéos si ça t’as plu, ça change et c’est franchement sympa!
    Sinon, ta cuisine est super belle et je suis jalouse de ton blender, il va falloir que j’investisse dans un truc comme ça 😛

    Bisous!

    • Répondre Rhapsody in Green 5 février 2018 à 17 h 40 min

      Coucou Sophie,
      Merci beaucoup pour tes encouragements, ça me fait très plaisir ! Pour le blender je crois que c’est mon meilleur investissement ! Il est vraiment top, et je l’utilise pratiquement tous les jours. Bisous

  • Répondre Nolwenn 3 février 2018 à 19 h 50 min

    Ta cuisine est très belle et me paraît fonctionnelle, sans en faire trop ! 🙂

  • Répondre NinonPtrs 7 février 2018 à 14 h 05 min

    Hello ! Ton article était super intéressant 🙂 Comme toi, j’ai entrepris de faire le vide dans ma cuisine, mais je trouve que c’est assez compliqué! J’ai très peu d’appareils de cuisine, mais je m’en sers quotidiennement (extracteur pour faire mes jus, blender pour mes smoothies/ soupes, grille pain et bouilloire en inox). Quand au matériel avec lequel je cuisine, j’utilise uniquement du bois, du verre et de l’inox. J’ai complètement banni le plastique 🙂
    En revanche, pour les courses, j’ai du mal avec le vrac. Il y a deux ans, je m’y étais mise, mais ça me prenais beaucoup de temps. Aujourd’hui, j’ai un peu laissé tomber, mais j’utilise quand même des sachets en kraft réutilisable, et je n’achète presque pas de produits industriels !
    Sinon, je ne sais pas si tu es au courant, mais il est possible de faire son liquide vaisselle soi-même, c’est facile et ça fonctionne très bien 🙂

    Ninon
    http://www.ninonptrs.fr

  • Répondre Hélène 14 février 2018 à 13 h 56 min

    Bonjour
    Je me retrouve totalement dans cette démarche, à la fois le désencombrement et la réduction des déchets. Et visuellement, une étagère avec tous ces bocaux de couleurs différentes, c’est vraiment beau. Je passe aussi beaucoup de temps dans ma cuisine, mais je crois que ce qui me prend le plus de temps, c’est le goûter des enfants. J’adore essayer de nouvelles recettes et ça sent toujours bon quand ils rentrent de l’école un jour où je n’ai pas travaillé. Pour ce qui est du produit vaisselle, pour la vaisselle à la main, nous utilisons un savon de marseille sur lequel nous frottons l’éponge, ou si vraiment on a besoin que ce soit liquide – comme pour laver une gourde par exemple – nous avons du liquide vaisselle acheté en vrac dans un contenant réutilisable. Pour le lave vaisselle on s’est résigné car aucune recette n’etait satisfaisante.
    Merci pour tes articles très inspirants.

  • Répondre Marie E. 23 mars 2018 à 21 h 57 min

    Cet article était sur ma to do list à lire, c’est ENFIN chose faite !
    Article très intéressant, j’aime toujours voir le chemin qu’entreprend chacun d’entre nous.
    J’ai beaucoup aimé ta vidéo. D’ailleurs ton blender a l’air ULTRA performant !
    PS : ton petit chez toi a l’air bien charmant.
    Bon week-end,

    • Répondre Rhapsody in Green 2 avril 2018 à 22 h 30 min

      Merci beaucoup Marie !
      Je confirme pour mon blender, c’est une de mes meilleures acquisitions 😉

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Pseudo :

    Email :

    Ton blog :