Bien-être

Les règles d’or de la préparation du thé

1 mai 2017
- 16 commentaires

5 règles d'or de la préparation du thé

Il y a encore quelques années, je n’étais pas du tout une amatrice de thé. Je reprochais au thé d’être une boisson très fade, à peine plus parfumée que de l’eau chaude. Le seul thé que je buvais avec plaisir était le thé à la menthe à la marocaine, très savoureux mais surtout très sucré. Pour tout vous avouer, je me suis mise au thé en me faisant un peu violence. J’y voyais surtout une occasion de boire plus d’eau dans la journée (mon éternel problème).

Et puis, à force de goûter à différents thés, j’ai fini par éduquer un peu mon palais et à y prendre plaisir. J’ai même pris l’habitude de boire une tasse de thé ou d’infusion tous les matins. Quelle que soit la saison, j’apprécie maintenant vraiment me désaltérer de cette façon.

Au début, j’ai fait beaucoup d’erreurs en préparant mon thé et je crois que ça a largement contribué aux petits échecs des premiers mois. Pourtant, en suivant quelques règles toutes simples, on peut vraiment tirer le meilleur parti des différents thés que l’on possède.

Règle n°1 : Favoriser de l’eau de source

L’eau du robinet, très calcaire, peut modifier la saveur du thé… sans parler des traces laissées sur les tasses. L’idéal est de choisir une eau de source, peu minéralisée (maximum 50 milligrammes par litre) afin de ne pas dénaturer les enzymes présentes dans le thé. Le risque en ne faisant pas attention à la qualité de l’eau, c’est de se retrouver avec un thé râpeux, peu agréable en bouche.

J’avoue ne pas être une puriste de ce côté là. Je n’achète jamais d’eau en bouteille car je trouve le plastique trop polluant. Une alternative plus responsable consiste à tout simplement filtrer l’eau du robinet. Un petit geste qui peut changer beaucoup.

Règle n°2 : A chaque thé, sa température d’infusion

bouilloire riviera et bar

Une des plus grosses erreurs que je faisais, c’était de verser directement de l’eau bouillante sur mes feuilles de thé. Tout ce que je gagnais, c’était de me brûler et de cuire mon thé, qui devenait rapidement imbuvable. En réalité, on fait rarement infuser un thé à plus de 95°C. En règle générale, on conseille :

  • 70°C pour le thé blanc
  • 70-80°C pour le thé vert
  • 95°C pour le thé oolong
  • 90-95°C pour le thé noir
  • 90°C pour les rooibos

Mais de plus en plus, les sachets de thé indiquent la température et le temps d’infusion : on est certain de ne pas se tromper.

Un des meilleurs investissements que j’ai fait, c’est de choisir une bouilloire avec un réglage de température. C’est un gain de temps considérable et c’est après cet achat que je me suis mise à vraiment apprécier le thé. La mienne vient de chez Riviera et Bar et j’en suis très satisfaite.

Règle n°3 : Respecter le temps d’infusion

Une autre source d’erreur : le temps d’infusion. Je sais que je m’en suis mordu les doigts plusieurs fois, ayant tendance à trop faire infuser mon thé. Cela pose notamment problème pour le thé vert, qui devient vite amer. Là encore, une façon de ne pas se tromper est de bien respecter les recommandations du fabricant. A l’aide d’un compte à rebours sur votre téléphone ou tout simplement avec un petit sablier, vous êtes sûr de ne pas dépasser le temps nécessaire.

Sinon, il faut compter environ 2 minutes d’infusion pour un thé vert, un peu plus pour un thé blanc, et jusqu’à 4-5 minutes pour un thé noir. Mais d’autres paramètres entrent en compte, comme la taille des feuilles. D’où l’importance de se bien renseigner au moment de l’achat.

L’infusion à froid est possible (c’est notamment très agréable en été !). Le temps d’infusion sera bien sûr beaucoup plus long.

Règle n°4 : Choisir les bons contenants

5 règles d'or de la préparation du thé

Ma méthode d’infusion préférée consiste à utiliser une théière, avec un petit filtre en inox pour recueillir les feuilles de thé. Ma préférence va aux théières en fonte, très résistantes, élégantes, et qui gardent bien la chaleur. La petite astuce consiste à d’abord « préchauffer » la théière en la remplissant d’eau chaude, puis à la vider avant d’accueillir le thé. On peut faire la même chose avec les tasses.

Ensuite, il faut compter environ 2 à 3 g de thé pour une tasse. Cela dépend aussi des goûts. Personnellement, j’aime bien charger un peu !

Concernant les tasses, on trouve de tout, du joli service en porcelaine aux mugs décoratifs. De mon côté, j’ai eu un gros coup de cœur pour les mugs double-paroi. Leur transparence permet de profiter de la jolie couleur de l’infusion, ce qui fait partie des plaisirs de la préparation du thé. Mais surtout, on peut les prendre dans la main sans risquer de se brûler. Les miens viennent de Bodum.

Pour une dégustation individuelle, on peut également se tourner vers les boules à thé. J’en possède deux mais j’essaie d’alterner avec ma théière. En effet, les feuilles de thé y sont forcément un peu plus comprimées, ce qui nuirait au développement des arômes.

Règle n°5 : Sélectionner des thés de qualité

5 règles d'or de la préparation du thé

Cette règle est peut-être la plus évidente… Et pourtant, elle n’est pas si facile que cela à suivre. Beaucoup de mes déceptions ont été dues à des achats irréfléchis de thés de basse qualité au supermarché. Maintenant, je préfère acheter sur Internet ou bien à des producteurs sur des marchés locaux. Plutôt que d’acheter des sachets tout prêts (pratiques, mais plus générateurs de déchets), je privilégie le vrac.

Je n’ai pas de marque de prédilection, mais je suis notamment rarement déçue de la qualité des thés et infusions Lov Organic. J’aime également les préparations Yogi Tea, Les Jardins de Gaïa et Clipper Tea, que l’on trouve facilement en magasin bio.

Enfin, j’en profite pour vous parler d’une très belle découverte : le concept MonthéCristo. Il s’agit d’une sélection de thés médaillés (oui, il existe des concours de thés !), à recevoir chez soi pour dégustation. On est sur du très haut de gamme, mais quel bonheur de pouvoir se délecter de thés originaux, rares et délicieux. J’ai eu la chance de recevoir deux infusions, qui m’ont toutes les deux convaincues.

La première : l’infusion vanille citronnelle, un véritable délice. Rien qu’à l’ouverture du paquet, l’odeur est incroyable. L’arôme de vanille prédomine, ce qui rend l’infusion très douce, ronde en bouche. La citronnelle lui ajoute un peu de fraîcheur et de dynamisme. Un gros coup de cœur, je suis déjà triste à l’idée de terminer le sachet.

La deuxième infusion porte le doux nom de L’Envoûtante. Il s’agit d’un complexe mélange de plantes, de fruits et de fleurs. C’est l’aspect floral qui prédomine au goût, là aussi très doux. Je la trouve parfaite pour accompagner la fin de journée, se relaxer et nous donner un sentiment de bien-être.

Pour moi qui suis loin d’être experte, j’ai découvert un monde que je ne soupçonnais pas avec ces jolies sélections. Je pense que je n’hésiterais pas à les offrir à d’autres amateurs : c’est un joli cadeau pour les palais avides de découvertes !

Inspirations shopping

♡ Clic : Épinglez l’article sur Pinterest ! ♡

5 règles d'or de la préparation du thé

Previous Post Next Post

VOUS AIMEREZ AUSSI...

16 commmentaires

  • Répondre Myrtilla 1 mai 2017 à 20 h 55 min

    Eh ben, je viens d’en apprendre des choses ! ça donne envie d’en consommer, moi qui en boit un soir tous les deux mois ou que quand je suis malade, c’est vrai qu’un thé permet de s’hydrater plus facilement que juste boire de l’eau ! Moi j’adore les théières transparentes où l’on voit les feuilles de thé dans le petit récipient au milieu, mais tes modèles sont trop jolis aussi, ça donne un certain style ! 🙂 Merci pour cet article Astrid, bisous !

    • Répondre Rhapsody in Green 4 mai 2017 à 8 h 10 min

      Oh oui elles sont jolies aussi ces théières transparentes. J’en ai une petite comme cela également. Par contre le souci c’est qu’elles se tachent très facilement 🙂 J’espère que l’article t’aura donné envie de boire plus de thés !

  • Répondre Atelier DK 3 mai 2017 à 12 h 18 min

    Je me disais justement ce matin, en versant l’eau pour mon thé, que j’aimerais bien savoir comment servir le thé correctement… et voilà que je tombe sur cet article!
    Il est juste parfait, pile poil ce dont j’avais besoin et c’est vrai que lire tout cela donne envie de déguster un bon petit thé 🙂
    Merci!!

  • Répondre The MarSienne 4 mai 2017 à 15 h 19 min

    Voilà un sujet que je connais bien et qui me passionne également. Le thé est ma boisson favorite alors que je déteste le café. C’est donc le thé qui me permet de me réveiller le matin, de me réconforter l’après-midi avec quelques biscuits.

    Il y a quelques années, j’ai eu la chance de pouvoir faire une dégustation de thé dans un magasin de thé qui organise des soirées à thèmes. J’ai appris toutes les informations que tu cites dans ton articles mais j’avoue que je n’utilise pas non plus d’eau en bouteille pour mon thé (trop de déchets!!!) mais lors de la dégustation c’était le cas et c’était vraiment parfait avec la bonne eau, la bonne température et le bon temps d’infusion. J’ai d’ailleurs acheté un livre qui explique tout de la production à la préparation. Je te mets le lien si ça t’intéresse ou si tu as l’occasion de te le faire offrir : http://www.jardinsdegaia.com/livre-connaitre-et-aimer-le-the-jean-marie-mauler.html

    Bonne journée. bisous

    • Répondre Rhapsody in Green 8 mai 2017 à 22 h 31 min

      Ca doit être une très belle expérience, la dégustation, surtout si tu es guidée par des personnes qui s’y connaissent bien. Merci pour la référence du livre, je la note précieusement. Bisous

  • Répondre Angélique 6 mai 2017 à 9 h 47 min

    Merci pour ton article!
    Je me permets un conseil : en dessous de 70 pour la plupart des thés verts : Sencha, gyokuro, même le bancha… 70 c’est bien pour un kukicha par exemple.

  • Répondre Superfici'Elle 6 mai 2017 à 18 h 22 min

    Coucou Astrid,
    Merci pour tous ces conseils!! C’est vrai que moi, je fais ça un peu à l’arrache!! Je n’ai pas de super bouilloire, mais c’est vrai que ça doit changer pas mal la chose!!
    Ma maman m’a aussi appris à jeter la première eau d’infusion (juste quelques secondes), pour enlever l’amertume. Je ne sais pas trop si ça marche, mais j’y crois!!
    Et moi, mon dada question tasse, ce sont les jolies tasses à l’anglaise, avec soucoupe et tout.
    Des gros bisouuuuus

    • Répondre Rhapsody in Green 8 mai 2017 à 22 h 35 min

      Elles sont sympas aussi ces petites tasses anglaises. J’aime bien aussi les tasses en émail ^^

  • Répondre Un invincible été » Ailleurs sur le web #61 28 mai 2017 à 12 h 39 min

    […] Astrid, on découvre les règles d’or de la préparation du thé. Si vous n’avez pas encore de bouilloire à thermostat : mais qu’attendez-vous […]

  • Répondre Kellya 28 mai 2017 à 20 h 46 min

    J’ai aussi une bouilloire avec température, et ca a changé ma vie. Je bois plusieurs litres de thé et infusion par jour, alors ca vallait vraiment le coup. J’avoue par contre utiliser mon eau du robinet super calcaire…
    J’ai recu hier ma commande des Jardins de Gaia,je suis devenue une inconditionelle de la marque (je fais une grosse commande par an). Je suis aussi une grande amoureuse des thés nature et découverte, j’ai presque toutes les boites. J’adorerais faire un stage sur le thé, cela doit etre passionant!

    • Répondre Rhapsody in Green 12 juin 2017 à 10 h 33 min

      Complètement d’accord pour la bouilloire, je peux enfin déguster le thé « à sa juste valeur ». J’aime beaucoup également les Jardins de Gaia, je m’étais régalée avec leurs thés de Noël notamment !

  • Répondre Jessica 6 juin 2017 à 19 h 29 min

    Bonjour !
    Je suis bien rassurée en lisant le début de ton article car moi non plus, je n’utilise pas d’eau de source. Et je culpabilisais un peu en me disant que ça n’était pas très catholique, que je n’étais pas une puriste. Mais, comme toi, acheter des bouteilles en plastique, je trouve ça bof et (je n’en achète d’ailleurs jamais mais c’est sûrement parce que ça ne fait pas partie de mes habitudes). En plus, j’ai la chance d’habiter dans un endroit où l’eau est très peu calcaire (ça fait du bien aussi pour la peau ^^).

    J’ai aussi la chance d’avoir une Riviera & Bar et c’est clair que ça a changé ma façon de consommer le thé. C’est un gros investissement (un cadeau de ma maman) mais ça vaut le coup.

    Je consomme assez peu de thé bio en revanche (je consomme beaucoup de Dammann, leurs thés verts sont excellents). J’aime aussi beaucoup Clipper Tea (leur tisane pour dormir marche tellement bien pour moi). C’est juste dommage que la marque ne fasse pas de vrac (en tout cas, pour le marché français). J’aime aussi beaucoup les Yogi Tea car très épicés. Je n’ai jamais testé Les Jardins de Gaïa mais c’est sur ma liste (ainsi que les infusions Pukka). La seule marque qui m’avait déçue et que je n’ai jamais rachetée, c’est Kusmi Tea.

    Même si j’essaye de limiter ma consommation de thé depuis quelques semaines (j’essaye de boire plus d’infusions), ça reste un moment privilégié : j’adore ce moment où je bois ta première tasse de la journée.

    Merci pour ce joli article et les précisions sur les températures : même si la Riviera est top, je ne sais jamais à quelle température mettre le roïbos (faut que je trouve pour le maté maintenant ^^).

    • Répondre Rhapsody in Green 12 juin 2017 à 10 h 36 min

      Hello Jessica !
      La chance d’habiter dans une région où l’eau est peu calcaire… Pour moi c’est tout l’inverse et je dois détartrer ma bouilloire régulièrement. Comme toi, j’essaie d’alterner entre thé et infusions. Tout simplement parce que boire beaucoup de thé peut puiser dans les réserves en fer et étant sujette aux anémies (rien de méchant mais tout de même), je fais attention. 100% d’accord pour le côté « moment privilégié », j’adooore prendre mon temps le matin avec ma tasse de thé brûlant entre les mains. Merci pour ton retour en tous cas !

  • Répondre Emy Jolie 10 octobre 2017 à 12 h 34 min

    Hello ! Alors là je ne savais pas du tout qu’il existait des bouilloires à température réglable 🙂
    Merci pour toutes ces infos sur le thé 🙂
    Bises!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Pseudo :

    Email :

    Ton blog :