Sport

Journal sportif – mars 2018

6 avril 2018
- 6 commentaires

Je suis heureuse d’inaugurer une nouvelle rubrique ici, avec ce premier journal sportif. Cela me permettra d’échanger un peu plus avec vous sur le domaine du sport et de prendre du recul sur mes entraînements. Je partage déjà beaucoup de mes activités sportives sur Instagram, mais je suis consciente que vous n’utilisez pas tous ce réseau. Et puis, le fait de faire le point chaque mois me permet de ne pas trop m’égarer, d’adopter une vision d’ensemble, mais également de m’insuffler un peu motivation pour les semaines à venir !

L’idée, c’est vraiment de vous parler de ma relation au sport de manière ouverte, sans filtre. Je suis une jeune femme comme beaucoup d’autres, avec un emploi du temps bien rempli. Le sport, c’est ma passion, mais je dois apprendre à jongler entre loisirs et obligations. Alors comme tout le monde, il m’arrive d’avoir des baisses de régime et des petites déceptions. Ce n’est pas grave ! Le sport, et notamment la course à pied, c’est ma bulle de décompression. J’essaie de toujours garder à l’esprit que le plaisir doit prédominer. Mais certains jours, il est plus facile de faire la part des choses que d’autres, et je veux vous montrer que tout n’est pas aussi facile que les réseaux voudraient bien le faire croire.

Je ne sais pas encore comment va s’organiser ce journal sportif. C’est un premier essai ! Je crois que je n’ai pas envie de m’imposer de cadre rigide. Je pense écrire de manière spontanée, un peu comme si je prenais la plume pour griffonner des idées sans réfléchir. Vous aviez été nombreux à me faire part de votre enthousiasme. Avez-vous des attentes particulières ?

Un mois de mars qui démarre fort

blog course à pied running : journal sportif

Fin février, je courais en compétition un 10 kilomètres. Une course qui m’a déçue, dont je n’ai pas aimé le parcours, et que je n’ai pas réussi à apprécier (je crois que je n’aime pas trop les 10 kilomètres…) Une semaine après, je m’élançais sur mon quatrième « vrai » semi-marathon à Paris. Un enchaînement un peu risqué, mais qui n’inquiétait pas plus que cela mon coach. Au contraire, cela pouvait être un pari assez intéressant selon lui.

Alors que je n’avais suivi aucune préparation spécifique pour semi-marathon, cette course s’est très bien passée. Peut-être parce que je l’ai abordée sans pression ni sans grosse ambition… Je signe en tous cas un joli record en 1h48, qui me redonne de la confiance pour la suite. Après quelques courses un peu médiocres en ce début de saison, j’avais bien besoin de me façonner de jolis souvenirs !

Quinze jours après, je m’inscris de nouveau sur une course de 10 kilomètres. Mais cette fois, je lève un peu le pied. Je suis fatiguée et je n’ai pas envie de courir « à bloc ». Il faut bien que je m’entraîne correctement entre les compétitions, sinon je risque de me blesser et de ne plus progresser. Du coup, j’aborde de nouveau la course sans aucune pression, en incluant simplement quelques kilomètres « rapides ». Le résultat est plutôt satisfaisant, car le chrono final n’est que de 5 secondes plus lent que mon record sur la distance, sans forcer. Un timide pas vers la réconciliation avec la distance !

Rebondir entre les compétitions

blog course à pied running : journal sportif

Malgré un début de mois plutôt encourageant, je sens que je me laisse envahir par la fatigue. J’ai du mal à me motiver j’ai l’impression de stagner depuis quelques semaines (voire, depuis quelques mois). L’absence de soleil, les températures glaciales et les entraînements de nuit commencent à vraiment me peser. Il y a clairement des jours où je préférerais rester au chaud sur mon canapé !

Heureusement, les entraînements se diversifient au club, ce qui me permet d’aller chercher de nouvelles sensations. C’est le retour des circuits training et des séances de côtes. Tout ce dont j’ai besoin, parce que je me rends compte que je manque beaucoup de puissance et de résistance dans les jambes. J’ai vraiment envie de m’améliorer de ce point de vue là, et de me mettre sérieusement au renforcement musculaire. Histoire d’éviter les courbatures systématiques dès que je commence à faire des fentes, des squats et des abdos hihi !

En mars, il y a eu quelques belles séances, et notamment :

  • Un gros enchaînement 10 kilomètres le dimanche + une séance complète le lundi, avec échauffement, circuit training qui pique très très fort, et parcours vallonné « à fond » de 640 mètres, à répéter 8 fois. J’ai travaillé sur des jambes déjà très fatiguées et j’ai réussi à faire de jolis temps malgré tout. J’ai mis trois jours à m’en remettre, mais quelle fierté d’avoir tenu !
  • Deux sorties trail, dont une avec le club, avec 500 mètres de dénivelé. Objectif côtes, on avait dit !
  • Une séance d’allure fin mars, avec 1600m + 2x500m + 3000m, le tout sur des allures un peu plus rapides que d’habitude. Les chronos ont été bien tenus, ce qui m’a mis en joie.

Au final, j’ai senti à la fin du mois que je recommençais à progresser doucement, notamment grâce à quelques séances « clé » qui ont été bien passées. La course à pied est une vraie école de la patience, mais les efforts finissent souvent par être récompensés.

Prochains objectifs

blog course à pied running : journal sportif

La prochaine échéance sera le marathon de Paris ! Non, non, je ne récidive pas sur la distance, mais je jouerai le rôle de supporter. J’accompagnerai normalement Élise sur une partie du parcours (probablement sur 18-19 kilomètres). Je meurs d’impatience de retrouver la folle ambiance de cette course et d’encourager du mieux que je peux les héros du jour.

La semaine suivante, je courrai les 10 kilomètres de Valenciennes, cette fois avec pour objectif de faire tomber mon RP. J’essaierai de me rapprocher du plus possible de la barre des 46 minutes. Je ne sais pas encore si j’en suis capable, mais je donnerai mon maximum.

Cette course sera probablement ma dernière course sur route pour la saison. C’est peut-être un peu tôt, sachant qu’il y a énormément de compétitions entre avril et juin… Mais je n’ai aucune envie de courir à bloc sous la chaleur. J’ai eu suffisamment de mauvaises expériences comme cela. Alors je mettrai très vite le cap sur le trail, avec une grosse échéance fin mai. Je prendrai le départ du trail des Volcans, une course de 32 kilomètres et 1300 mètres de dénivelé. J’ai hâte de vous en dire un peu plus sur ma préparation !

Enfin, je me donne pour objectif global de faire plus de renforcement musculaire. Je recommence à utiliser mon application Freeletics Bodyweight et je dois dire qu’elle a énormément évolué (en mieux !). J’essaie de m’astreindre à une séance par semaine au minimum (deux, ce serait l’idéal !)

Le mois de mars en chiffres

En mars, j’ai :

  • Couru 128 kilomètres
  • Pendant 12 séances
  • Battu mon record sur semi-marathon (1h48)
  • Inauguré mes nouvelles baskets de trail
  • Effectué une unique séance de fitness à la maison (oups)

Bref, c’était un beau mois de mars ! J’espère que ce nouveau rendez-vous mensuel vous plaît. N’hésitez pas si vous avez des questions ou des suggestions. Souhaitez-vous que je rentre encore plus dans les détails ou un bilan global comme celui-ci vous intéresse plus ? Merci pour vos retours !

Previous Post Next Post

VOUS AIMEREZ AUSSI...

6 commmentaires

  • Répondre Leah 6 avril 2018 à 14 h 31 min

    Bonjour Astrid
    Top cette nouvelle série d’articles !
    Du coup j’ai lu tous les anciens articles « sport ». Je suis impressionnée par ta progression, c’est motivant!
    Comment se passe les entraînements avec un coach ?
    Tu connais le contenu des séances sur les mois à venir ou c’est la surprise ?
    Des conseils pour gagner en cardio/ vitesse ?
    (La barre des 50minutes sur 10km est mon objectif 2018)

    • Répondre Rhapsody in Green 7 avril 2018 à 10 h 57 min

      Coucou ! Ravie que ce type d’article te plaise. Pour mes entraînements, je reçois le programme par mail une semaine à l’avance. C’est plus ou moins le même pour les autres coureurs du groupe, avec des temps personnalisés et des séances adaptées aux objectifs du moment. Le coach adapte ensuite d’une semaine sur l’autre, en fonction de comment s’est passé la semaine.
      Pour gagner en vitesse, je dirais d’abord la régularité (au moins trois séances par semaine, sinon difficile de faire de vrais progrès) et ensuite des fractionnés vraiment variés (sur toute la palette de distance, du 100m au 3000m). Je vais essayer de consacrer un article à mon expérience en club 🙂

  • Répondre Constance 8 avril 2018 à 5 h 49 min

    Je fais essentiellement de la muscu (je déteste courir haha) mais j’adore lire ce genre d’articles c’est le fun de voir comment les autres se démerde avec la motivation et les objectifs! Tu as une belle attitude face au sport c’est inspirant!

    • Répondre Rhapsody in Green 9 avril 2018 à 11 h 12 min

      Merci Constance ! J’aime bien lire aussi des articles sur les sports que je ne pratique pas, c’est toujours inspirant. Passe une belle journée !

  • Répondre Elise 9 avril 2018 à 17 h 41 min

    Coucou 🙂
    Je trouve que ce format rend vraiment bien la réalité du sport au quotidien. Il y a des moments forts qu’on aime raconter : les courses, les nouveaux défis … mais la plupart du temps c’est un processus d’amélioration continue, à concilier avec la vraie vie, avec des hauts et des bas, des petits objectifs intermédiaires. Ça rend bien dans cet article, moi ça me parle ^^ Ça fait peut être moins rêver que les moments forts, mais tu les racontes aussi donc c’est pas incompatible. En tout cas ça permet de comprendre la réalité de la pratique d’un sport dans une vie « normale », le côté ténacité ! Même en dehors des gros défis, on continue de s’entraîner.
    Si tu arrives à tenir une séance de renfo par semaine ce sera déjà top 🙂
    C’est bon le printemps arrive, là ! Le froid et les séances de nuit c’est presque terminé, tu tiens le bon bout ! ^^
    Bon courage

    • Répondre Rhapsody in Green 15 avril 2018 à 18 h 27 min

      Coucou Elise ! Merci pour ton retour, je suis contente que l’article te parle. L’idée n’est pas spécialement de faire rêver en effet (je ne suis ni une championne, ni une gravure de mode… donc pour les paillettes on repassera hihi)

      Pour le renfo, je vais me motiver. J’en un peu marre de ma « routine » 99% course à pied, donc j’ai envie de changer tout cela. Bisous

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Pseudo :

    Email :

    Ton blog :